Longue langue de terre, le Cap Ferret s’avance dans l’Atlantique, fermant partiellement le bassin d’Arcachon.
De là un phare de 57 mètres de haut se détache dans le ciel bleu, tour rouge et blanche au-dessus du vert des pins.
Gardien du bassin d’Arcachon, il avertit les marins des dangers environnants, tourné vers l’horizon. En haut de ses 258 marches, c’est une superbe vue à 360° qui s’ouvre sur le bassin d’Arcachon et l’Atlantique.
Le phare du Cap Ferret est un lieu emblématique de la région et une visite incontournable à faire lors de vos vacances camping dans le bassin d’Arcachon.
Grâce à son système optique, vous aurez une vue imprenable sur l’île aux Oiseaux, sur Lège Cap Ferret, le Banc d’Arguin, Andernos on même la Dune du Pyla, le phare du Cap Ferret.

Aux origines du phare Cap Ferret

De nombreux marins et pêcheurs fréquentent régulièrement l’entrée du Bassin d’Arcachon au 19ème siècle. Afin de limiter les risques de naufrage, on décide alors de construire en 1840 un phare pour les guider. Haut de cinquante mètres, il sera implanté sur un monticule de sable du Cap Ferret. Il fonctionnera à la vapeur jusqu’à son électrification en 1928. Quatre gardiens se relayent à l’époque pour assurer la surveillance et l’entretien du phare afin que celui-ci puisse fonctionner vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Pendant la seconde guerre mondiale, le phare jouera un rôle important dans cette partie du territoire français. Les forces allemandes l’utiliseront notamment pour repérer d’éventuels assauts. Mais quand les forces alliées commencent à gagner du terrain suite au débarquement sur les plages normandes en 1944, les soldats allemands détruisent le phare avant de battre en retraite. Sur le site sera ensuite implantée une tour de substitution. La construction du phare actuel date, elle, de 1947. Entièrement automatisé, celui-ci a une portée lumineuse de cinquante kilomètres.

Il est ouvert au public depuis juillet 2000.

Visiter le phare du Cap Ferret

L’exposition est divisée en six espaces:

  • La galerie basse donne quelques premières informations sur le phare du Cap Ferret et son histoire.
  • Le sommet du phare offre aux visiteurs un point de vue à 360°. Vous pourrez voir le bassin d’Arcachon, la dune du Pilat, l’Île aux Oiseaux et l’océan Atlantique s’étendant loin vers l’horizon. Un panorama superbe!
  • La salle des cartes raconte l’évolution de la cartographie marine. Vous pourrez notamment y voir de vieux instruments de navigation.
  • Le palier hydrographique explique les techniques de mesures marines et la réalisation des cartes sous-marines.
  • La salle de navigation montre de manière interactive comment naviguer dans le bassin d’Arcachon.
  • L’histoire de phares raconte l’histoire du phare du Cap Ferret, son architecture et son fonctionnement mais évoque aussi quelques phares emblématiques du reste du monde.

L’interactivité et les nouvelles technologies sont au cœur de ces différents espaces, ce qui permet de consulter des documents protégés et de comprendre d’anciennes technologies. Tout est expliqué de manière ludique et plaira aux adultes comme aux enfants. En sortant, vous en saurez plus sur le phare Cap Ferret et la navigation.

 

Horaires et tarifs du phare du Cap ferret

En juillet et août le phare Cap Ferret est ouvert tous les jours de 10h à 19h30.
En avril, mai, juin et septembre les horaires changent un peu: le phare est alors ouvert de 10h à 12h30 puis 4h à 18h30.
Le reste de l’année, le phare reste ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 17h.

Le tarif est de 6€ pour les adultes et les adolescents de 13 ans et plus et de 4€ pour les enfants de 4 à 12 ans.

Le phare du Cap Ferret est situé 4, promenade Tour du Phare.
Du camping la Forge à la Teste-de-Buch, il fous faudra environ 1h20 en voiture pour contourner le bassin et atteindre le phare du Cap Ferret.
Ne ratez pas la visite de ce lieu emblématique de la région pendant vos vacances à la Teste-de-Buch dans le bassin d’Arcachon.